foncia bienfaisance





Reportage photos

Aux alentours de l’année 1800, un médecin alsacien nommé Goetz décida de venir exercer ses talents à Paris. Et, dans notre capitale, il se montra si agréable, si efficace, si bienfaisant, que les parisiens baptisèrent une rue « Bienfaisance » en guise de gratitude.